Accueil > Expositions et publications > Albums photos > Les albums de Paul

Expositions et publications

Les albums de Paul

R. Paul

Pinkus Rozemblum nait à Varsovie en 1893. Il émigre en France en 1924, d'abord à Paris, puis à Saint-Etienne en 1930. Sa réputation de photographe-portraitiste de talent l'a précédé et des personnalités locales célèbres se font tirer le portrait dans son studio du 38 rue de la Ville : les maires Antoine Durafour, Louis Soulié, Henri Muller, le directeur du musée Maurice Lallemand, l'homme de lettres Jean Tenant...

Son nom est francisé en 1937 en R. Paul, du nom de son studio. Passionné d'automobile, Paul est sociétaire de l'Automobile club forézien et semble connaître une vie confortable. La guerre va être plus difficile. Juif étranger nationalisé, il perd son statut de Français le 21 mars 1941. La Gestapo saccage son appartement. Paul et sa famille se cachent et ses soutiens le protègent de la procédure de spoliation engagée contre lui. C'est ainsi que Paul ne prend aucune photographie, en tout cas, aucune n'est parvenue jusqu'à nous, du bombardement du 26 mai 1944 et de la Libération.

Il reprend le cours de sa vie après la guerre et séjourne plus souvent dans sa maison de Vence. Sa vie de famille semble heureuse et joyeuse. Il décède en 1955. Sa fille Lucette reprend le studio de photographie jusque dans les années 1970.

Les petits-enfants du photographe ont déposé en 2005 aux archives municipales plus de 8 000 photographies de R. Paul. Le fonds, classé dans la sous-série 39 Fi, est consultable sur le site internet des archives.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact