Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Equipements de transports

Histoire(s) stéphanoise(s)

Equipements de transports

La construction des équipements de transport est étroitement liée au développement économique de Saint-Etienne :  acheminer jusque ici les marchandises nécessaires et surtout permettre les débouchés et l'évacuation des matières premières extraites localement et les produits manufacturés stéphanois.

Aussi, les gares se sont installées plutôt vers les sorties de ville. Les plus récentes, la gare de Carnot et la gare routière de Chavanelle, ont été aménagées dans le centre pour mieux convenir aux voyageurs.

La gare de Bellevue à sa construction (10 Fi 15).

Gare de Bellevue

La gare est construite vers 1857 puis reconstruite au début des années 1930.


La gare de Carnot, [1985] (2 Fi ICONO 1639).

Gare de Carnot

Gare aérienne, Carnot située en centre-ville est aménagée en 1980 pour désengorger la gare de Chateaucreux.


La gare de Châteaucreux, [avant 1914] (2 Fi ICONO 1453).

Gare de Chateaucreux

La gare est construite en 1857 pour accueillir public, marchandises et machines.


La gare de La Terrasse, [s.d.] (2 Fi ICONO 2468).

Gare de la Terrasse

La gare de voyageurs à la sortie nord de la ville est mise en service en 1888.


La gare du Clapier en bois, [1900] (2 Fi ICONO 3783).

Gare du Clapier

Liée à l'exploitation minière, la gare est construite en bois vers 1857 puis reconstruite en béton armé en 1926.


Place Chavanelle, la gare routière, 20 novembre 1977 (6 Fi ICONO 1451).

Gare routière de Chavanelle

Ouvert en 1972 sur l'emplacement de l'ancien marché couvert, la gare routière ferme en 2003.


Aucun commentaire


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact