Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Edifices administratifs

Histoire(s) stéphanoise(s)

Edifices administratifs

La croissance de Saint-Etienne à partir du début du XIXe, économique, sociale, démographique, s'accompagne d'un changement de statut administratif : la ville devient par exemple chef-lieu du département en 1856. L'administration se développe donc. Le nouvel hôtel de ville matérialise ce changement puis d'autres équipements sont construits comme la Palais de justice, la Préfecture ou la Bourse du travail.

La Bourse du travail, [1910] (2 Fi ICONO 1384).

Bourse du travail

La Bourse du travail est construite en 1904 par Lamaizière. Elle a depuis connu plusieurs réaménagement.


L'hôtel de ville, [1920] (2 Fi ICONO 1061).

Hôtel de Ville

Jean-Michel Dalgabio construit de 1822 à 1830 un hôtel de ville dans le nouveau centre-ville.


La préfecture, [1925-1930] (2 Fi ICONO 1442).

Préfecture

Chef-lieu du département depuis 1856, Saint-Etienne se dote d'une préfecture en 1902.


Le Palais de Justice de nuit, 1920 (2 Fi ICONO 4064).

Palais de justice

Les travaux de construction débutent en 1822 et durent 10 ans. Plusieurs rénovations ont lieu depuis.


Projet du Centre technique municipal, vue éloignée du batiment en chantier à partir d'une route, 1972 (32 S 31 ICONO 5).

Services techniques municipaux

Jusque-là disséminés dans la ville, les services techniques se regroupent dans un nouveau bâtiment en 1973.


2 commentaires

  • Hautelitte, 16 septembre 2016 à 15h21Répondre
    Pourquoi ne trouve-t-on rien ni aucune image dans tranches d'histoire sur l'ancienne prison de Bizillon ?
  • elise, 22 janvier 2017 à 18h25Répondre
    Quelqu'un peut-il parler de la caserne Denoëttes,

Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact