Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Cinémas

Histoire(s) stéphanoise(s)

Cinémas

Saint-Etienne se couvre au XXe d'un réseau dense de cinémas. Les établissements associatifs, de quartier, sont particulièrement présents. La plupart diffuse des films populaires : capes et d'épées, aventures, comédies. La plupart ferme à partir des années 1960 laissant la place aux cinémas actuels.

Alhambra-Gaumont (L')

L'Alhambra ouvre en 1907 place Marengo pour une clientèle bourgeoise.


Anabel (L')

A la suite du Ciné-Presse, le cinéma ouvre en 1972 avant de se spécialiser dans les films d'animation.


Astrée (L')

Ouvert en 1950 rue du Général Foy, l'Astrée recherche le cinéma de qualité notamment les films français.


Athénée (L')

Cinéma populaire, l'Athénée est fondée en 1914 dans un bâtiment rapidement vétuste.


Bellevue (Cinéma de)

Le Cinéma de Bellevue est un établissement de quartier qui attire un public populaire jusqu'à sa fermeture en 1972.


Capitole (Le)

Ouvert de 1938 à 1968, le Capitole est réquisitionné par les soldats allemands pendant la Seconde guerre mondiale.


Ciné-Presse Stéphanois

Le cinéma projette pendant ses premières années des films publicitaires sur l'industrie et le commerce locaux.


Ciné-Soleil

Situé dans un quartier populaire, le cinéma joue à son ouverture en 1919 des films muets puis d'aventure et des comédies.


Coucou (Le)

Cinéma populaire, le Coucou est remplacé à sa fermeture par la brasserie le Glasgow.


Cristal (Le)

Situé rue Antoine Durafour, le Cristal ouvre les fins de semaine de 1957 à 1985.


Eden (L')

D'abord théâtre, l'Eden projette son premier film en 1903 avant de devenir cinéma permanent à partir de 1938.


Empire (L')

Construit puis dirigé par l'architecte Bossu, l'Empire offre des films dramatiques et d'aventure jusqu'à sa fermeture en 1957.


France (Le)

Toujours ouvert, le France est un cinéma de quartier qui devient d'art et essai dans les années 1980.


Kursaal Cinéma

Le cinéma ouvre en 1921 avec des films français et américains.


Lux (Le)

Ce petit cinéma, à la programmation de qualité, devient d'art et d'essai en 1973.


Méliès (Le)

A l'origine rue Gambetta, le cinéma devient d'art et d'essai dans les années 1980.


Normandie (Le)

Le Normandie diffuse des films populaires notamment d'aventure, historique et des comédies.


Paris (Le)

Le Paris passe des films historiques et d'aventures avant de se reconvertir dans les films pour adultes dans les années 1970.


Rex (Le)

D'inspiration catholique, le Rex diffuse des films de bonne tenue morale.


Rio (Le)

Le Rio diffuse des films grand public avant de programmer des films pour adultes et de karaté dans les années 1970.


Royal (Le)

Ouvert en 1913, le Royal passe des films de qualité pour un public de bon niveau.


Saint-Louis (Le)

Le Saint-Louis, cinéma depuis 1934, est géré par une association dans un principe moral de l'éducation par le cinéma.


Stella (Le)

Le Stella est une salle familiale ouverte en 1948 qui diffuse des films américains à grand spectacle.


Autres salles : Le Modern - Le Studio

Le Modern, de 1910 à 1912, et le Studio, de 1941 à 1966, projettent des films populaires.


5 commentaires

  • BEINEX, 30 mars 2017 à 18h03Répondre
    Bonjour
    c est intéressant mais pourrait il y avoir des photos ?
  • tinostef, 1 août 2017 à 12h36Répondre
    dommage que les salles ciné-foyer ne soient pas répertoriées comme par ex : Foyer du Soleil (2 rue des Adieux)
    j'aurais aimé revoir des listes de TOUS les cinemas avec leur programme qui étaient publiées tous les jours dans la presse.merci
    • Archives municipales, 21 août 2017 à 11h09Répondre
      Pour répondre aux deux commentaires, nous ne disposons malheureusement pas de photographies de l'ensemble des salles de cinémas.
      @ tinostef : nous sommes conscients de la non-exhaustivité de cette liste. Nous rédigeons ces billets en fonction des sources disponibles, c'est pourquoi nous faisons appel à la participation de tous, vous compris ! Vous pouvez nous proposer des éléments, articles via notre rubrique Contribuez ! https://archives.saint-etienne.fr/article.php?larub=88
      Les archives municipales
  • elise, 4 septembre 2017 à 16h49Répondre
    Dans les années 30ans ,il existait place de le Terrasse un petit cinéma familial, sans nom particulier.80 ans plus tard vivent en ma mémoire ces 2 vers issus d'un film:
    Dans le grand parc solitaire et glacé
    2 ombres vont tout à l'heure passer.
  • PG, 12 novembre 2017 à 16h27Répondre
    Il y avait Square Violette le cinema Le Triomphe.
    Dans mon souvenir il ne diffusait que des films erotiques et peut-être des films fantastiques.
    Il y avait des photos de film sous vitrine à l'entrée du cinema et celles du Triomphe, avant le X, faisait le bonheur des lycéens de Fauriel.

Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact