Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Sport

Histoire(s) stéphanoise(s)

Sport

Saint-Etienne est une ville pratiquante et performante. Elle est célèbre notamment par les footballeurs de l'ASSE et est resté longtemps la capitale du cycle et à ce titre a accueilli à plusieurs reprises le Tour de France.

Le fondateur du club, Pierre Guichard, dans les années 1950 (5 Fi 7507).

L'Association sportive de Saint-Etienne

L'ASSE est fondée en 1933. Le club domine le football français de la fin des années 1950 au début des années 1980.


Louis Hostin (28 S 22 ICONO 2).

Sportifs ligériens aux Jeux Olympiques

Depuis Gachet, Guichard et Martin à Anvers en 1920, plusieurs Stéphanois ou Ligériens ont représenté la France aux Jeux olympiques.


Roger Rocher, le 22 octobre 1978 (6 Fi 2516).

Roger Rocher et l'épopée stéphanoise

Pascal Charroin, maître de conférences, département STAPS-université Jean Monnet de Saint-Etienne, chercheur CRIS-université Claude Bernard Lyon 1


L'équipe de l'ASSE au stade Gerland à Lyon vers 1950 (5 Fi 8315).

Le football et les derbys Lyon-Saint-Etienne

Pascal Charroin, maître de conférences, département STAPS-université Jean Monnet de Saint-Etienne, chercheur CRIS-université Claude Bernard Lyon 1


L'équipe de l'ASSE dans les années 1950 (5 Fi 7493).

Créer un musée du sport pour rester dans l’actualité médiatique : l’exemple de l’Association Sportive de Saint-Étienne

Pascal Charroin, maître de conférences, département STAPS-université Jean Monnet de Saint-Etienne, chercheur CRIS-université Claude Bernard Lyon 1


Gérard Janvion avec le maillot "Manufrance" (60 S 312 ICONO 15).

Manufrance et les « Verts » de l’A.S. Saint-Etienne : la promotion d’une culture populaire durant les années 1970 ?

Pascal Charroin, maître de conférences, département STAPS-université Jean Monnet de Saint-Etienne, chercheur CRIS-université Claude Bernard Lyon 1


Roger Rivière, vainqueur d'une course au vélodrome (5 Fi 8343).

A bicyclette (1)

Elise Laplace, institutrice à partir des années 1940 à Saint-Etienne et dans les alentours, raconte son enfance et ses souvenirs liés à la bicyclette.


Arrivée de la journée Vélocio au col du Grand-Bois le 27 juillet 1958 (5 Fi 930).

A bicyclette (2)

Elise Laplace, institutrice à partir des années 1940 à Saint-Etienne et dans les alentours, raconte son enfance et ses souvenirs liés à la bicyclette.


Match de football au stade Geoffroy-Guichard (5 Fi 7477).

Le stade Geoffroy-Guichard et les Verts

Elise Laplace, institutrice à partir des années 1940 à Saint-Etienne et dans les alentours, raconte son enfance et ses souvenirs "footballistiques".


Les participants stéphanois du Tour de France 1904 : Alfred Faure et le père Paret (21 Fi 15).

Sainté et le Tour, 1903-1942 : les premiers passages

Faure, Paret et Vassela, trois Stéphanois, participent à la première édition. En 1904, des incidents éclatent dans le col du Grand-Bois.


Le public à l'arrivée au stade Geoffroy Guichard le 24 juillet 1953 (5 Fi 1530).

Sainté et le Tour, 1950-1959 : les héros sont là

Le Tour revient à Saint-Etienne à partir de 1950 avec des vainqueurs prestigieux comme Géminiani ou Bobet.


Une de la Tribune-le Progrès le 16 juillet 1978 (7 C 11/208).

Sainté et le Tour, 1961-1978 : d'Anquetil à Hinault

Saint-Etienne voit passer les grands champions comme Anquetil ou Merckx et l'arrivée victorieuse d'Hinault.


Joop Zoetemelk, vainqueur du Tour de France 1980 sur la place de l'Hôtel-de-Ville le 25 juillet 1986 (6 Fi 10096).

Sainté et le Tour, de nos 1980 à nos jours : le cyclisme moderne

La course se modernise et s'ouvre au monde : Amérique du sud et du nord, Europe de l'est.


Charles Trenet pendant le spectacle donné par Europe 1 place de l'Hötel-de-Ville le 11 juillet 1959 (5 Fi 1226).

Sainté et le Tour, les coulisses

Le Tour n'est pas qu'une épreuve cycliste. C'est aussi un événement commercial et festif.


Roger Rivière part à l'entraînement, sans date (5 Fi 1193).

Sainté et le Tour, les locaux

Plusieurs Stéphanois ont animé le Tour. Parmi les plus célèbres : Benoit Faure et Roger Rivière.


La traversée de Rochetaillée pendant le contre-le-montre Saint-Etienne-Lyon le 5 août 1950 (5 Fi 1535).

Sainté et le Tour, un centenaire en forme

L'épreuve nait en 1903 et fait rêver les foules : des milliers de kilomètres parcourus, des dizaines de cols franchis, des exploits sans cesse renouvelés.


2 commentaires

  • NONO, 16 avril 2016 à 18h22Répondre
    Etant Stephanois de naissance 77 ans et pratiquant du Velo
    assidûment .Je trouve que vous ne parlez pas suffisamment de la
    carrière cycliste de Mr ROGER RIVIÈRE pour moi un grand champion
    de notre région- recordman de l'heure et beaucoup d'autres TITRES
  • lise, 29 août 2016 à 18h47Répondre
    Pourquoi ne pas écrire un article pour les archives sur Roger Rivière?
    Je suis sûre que bien des lecteurs seraient heureux de se remémorer ses exploits ou de les découvrir.

Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact