Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Guerre et bâtiments militaires > Une si longue absence > Lettre à Elise

Histoire(s) stéphanoise(s)

Lettre à Elise

Le 1/01/45

Chère petite Elise, je vous souhaite une bonne année, bonne santé et le retour pour tous.

Chère Elise, je pense que bientôt ce sera le retour que te dire. Ici toujours le travail, la soupe et le lit. Il fait froid tu sais. Nous n'avons pas chaud sur le chantier mais le moral est bon, la santé aussi  mais chère Elise tu ne me parles jamais de la mémé, je pense qu'elle est toujours à Izieux avec le père Foucheyrand. Ah si je pouvais rentrer pour les beaux jours, quelle belle ballade nous ferions ensemble car ce qu'il me manque le vélo.

Je pense être relevé du commando disciplinaire, je vais de retour aller dans un commando libre, c'est à dire toujours gardé mais malgré tout moins dur comme discipline.

Chère Elise, j'attends les beaux jours pour voir clair et je verrai plus tard. Bonjour à tous, à chez Guito, à Dédé et à vous.

Je vous embrasse et ne vous oublie pas, l'orage gronde souvent, je vous quitte dans un triste jour de l'an espéré meilleur.

Pierrot


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact