Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Sport > L'Association sportive de Saint-Etienne > La structuration administrative du club

Histoire(s) stéphanoise(s)

La structuration administrative du club

La crise de 1950 oblige l'ASSE à s'organiser. Charles Paret devient salarié permanent et le nouveau secrétaire du club. Sous l'impulsion des présidents et notamment Roger Rocher, il va s'employer à construire un organisme solide. L'administration du club va se développer permettant ainsi la gestion au quotidien et la bonne tenue des finances, nécessaires à l'activité sportive du club devenu une entreprise sportive.

Pierre Guichard embauche Charles Paret, détaché de Casino en 1950. C'est le nouveau secrétaire général du club puis directeur général de 1970 à son décès en 1977. Travailleur de l'ombre, il va construire l'ASSE moderne et en faire une véritable "entreprise sportive". C'est lui qui exécute la politique du club et qui gère directement les organes vitaux : le secrétariat, les services commercial, juridique et comptable ainsi que l'accueil.

Roger Rocher arrive en 1961 et pense le club comme une entreprise. Le but : professionnaliser l'ASSE dans tous les domaines. Le Conseil d'administration, dont les membres sont choisis au sein du Comité d'honneur, est l'organe de contrôle du Comité de direction. Ce dernier, qui décide des grandes mesures, est restructuré à son arrivée. Les neuf membres se répartissent les responsabilités des trois commissions (sportive, des finances, des amateurs) et des objectifs à remplir sont ainsi définis à chacun.

Le club se dote d'un outil de travail fonctionnel avec l'aménagement du stade en 1972. Le siège social déménage de la rue de la Résistance, le centre de formation ainsi que toutes les installations sportives sont regroupés là. L'administration se développe jusqu'à compter presque vingt salariés en 1981.

Parallèlement, l'organigramme s'étoffe et dès les années 1970 apparaît très structuré et hiérarchisé. Toutes les tâches sont professionnalisées et encadrées : le secteur sportif (divisions professionnelle et amateur), la gestion administrative et financière, les relations avec l'extérieur notamment avec les pouvoirs publics, les médias, les clients, les spectateurs... Le secteur commercial est transféré à ASSE Promotion en 1976. Un organe supplémentaire est créé en 1980 : le Comité de la gestion financière. Le but pour Rocher est de laisser en héritage un club qui fonctionne de lui-même.

Au fil des années, la structure du pouvoir devient de plus en plus pyramidale, aux mains du président. En 1979, Rocher créé le Conseil de présidence, composé de quatre membres du Comité de direction et au sein duquel les grandes décisions sont prises, le Comité de direction devenant une simple chambre d'enregistrement, ce qui ne manquera pas d'aiguiser plus tard l'hostilité des opposants à Rocher.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact