Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Histoire sociale > Mai 68 à Saint-Étienne > La grève du lundi 13 mai

Histoire(s) stéphanoise(s)

La grève du lundi 13 mai

C'est l'un des plus importants rassemblements qu'ait connus Saint-Etienne depuis la Libération. La presse évoque 20 000 manifestants étirés sur plus d'un kilomètre mais n'oublie pas de souligner le retour dans l'après-midi des footballeurs de l'ASSE vainqueurs de la Coupe de France.

Félix Franc, leader de la FEN, chargé de prononcer le discours au balcon de la Bourse du travail, adopte une tonalité révolutionnaire -"Nous sommes, et la journée d'aujourd'hui doit être pour nous tous une prise de conscience, au seuil d'une révolution extraordinaire. La force ne peut rien contre le courant de l'Histoire"- et appelle à poursuivre la mobilisation. La CGT n'apprécie guère ces propos mieux compris de la CFDT.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact