Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Histoire sociale > Mai 68 à Saint-Étienne > La situation ouvrière

Histoire(s) stéphanoise(s)

La situation ouvrière

La situation de l'emploi est préoccupante : la fermeture annoncée des Houillères pour 1974, la croissance modeste des industries métallurgiques, mécaniques et textiles annoncent plus ou moins la récession. Saint-Etienne ne profite donc pas vraiment de la croissance économique. La grande grève des mineurs en 1963, celles des métallurgistes en 1966 et 1967 témoignent du malaise. Le taux de syndicalisation élevé, l'influence prédominante de la CGT caractérisent le monde ouvrier stéphanois et contribuent à donner aux mouvements sociaux dans le bassin un aspect sérieux et discipliné. Il faut souligner la présence d'une CFDT active et en plein essor.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact