Accueil > Recherches et consultation > Guides de recherche > Pour une recherche efficace en généalogie > Les registres d'inhumations et d'achat de concessions

Recherches et consultation

Les registres d'inhumations et d'achat de concessions

L'histoire des familles s'intéresse à la vie mais également à la mort de nos ancêtres. Ainsi, il peut être judicieux de rechercher le lieu de sépulture, et même voir si la concession existe toujours.

Les registres d'inhumation (8 I) enregistrent tous les décès de 1855 à 1948 aux Archives municipales. Il n'existe pas de table donc mieux vaut savoir assez précisément la date du décès.

Ce document indique le nom et les prénoms, l'âge, l'adresse, l'église où a eu lieu la cérémonie religieuse, le cimetière, l'heure de l'inhumation ainsi que l'emplacement et le type de concession. La cause de la mort est parfois indiquée.

Avec l'emplacement (signe d'un achat de concession), on peut alors rechercher trace de l'achat dans les répertoires de concession (3 N). Le cas échéant, si la concession a été renouvelée (ou entretenue s'il s'agit d'une concession perpétuelle) jusqu'à nos jours, il est possible de retrouver la sépulture actuelle.

Les registres d'inhumations et d'achat de concession (2 N), avec les indications en ce qui concerne l'adresse et l'âge, peuvent être une porte d'entrée vers d'autres documents.

Ces documents comportent des règles de communicabilités précises. Les répertoires d'achat sont communicables au bout de 50 ans (vie privée). Pour les registres d'inhumation, le délai de communicablité est expiré et les documents sont consultables.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact