Accueil > Recherches et consultation > Guides de recherche > Pour une recherche efficace en généalogie > Les listes électorales

Recherches et consultation

Les listes électorales

Le 5 mars 1848, le gouvernement provisoire issu des journées révolutionnaires instaure le suffrage universel et direct pour les hommes âgés de plus de 21 ans. La population féminine reste exclue du corps électoral jusqu'en 1945 (ordonnance du 21 avril 1944).

Les listes électorales sont ici conservées à partir des premières élections au suffrage universel de la IIIème République et datent de 1874-1875.

Au contraire des registres de dénombrement, jusqu'en 1945, les généalogistes n'ont pas besoin de l'adresse pour la recherche. La seule condition est que la personne recherchée habite la commune et soit inscrite sur les listes électorales. Celles-ci se présentent sous la forme d'une liste alphabétique intégrale. Les informations retrouvées sont les suivantes : nom, prénom, date et lieu de naissance, profession et domicile.

L'intérêt de ce document est la facilité de recherche, l'indication de la profession, de la date et du lieu de naissance (on peut bifurquer alors vers les registres de l'état civil) et de l'adresse (on peut aller voir sur les registres de recensement l'état de la famille). Les déménagements et les décès sont parfois ajoutés à la main.

A partir de l'année 1948, il est nécessaire de connaître le quartier de la personne recherchée car les listes sont établies par bureau de vote.

La sous-série 1 K regroupe les listes électorales (ouvertes au public de suite) qui sont consultables pour les plus anciennes sous forme de microfilm.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact