Accueil > Recherches et consultation > Guides de recherche > L'abécédaire des archives > R comme registre d'état civil...

Recherches et consultation

R comme registre d'état civil...

Registre d'état civil

Document qui répertorie de manière chronologique les naissances, les mariages et les décès d'une commune. Il remplace le registre paroissial à partir de septembre 1792. Des répertoires existent pour pouvoir retrouver plus facilement les actes.

Registre de dénombrement de la population ou registre de recensement

Document qui répertorie les recensements nominatifs effectués à Saint-Etienne. Un registre regroupe en général un canton et les personnes recensées sont présentées rue par rue puis par numéro de rue. On y trouve les informations suivantes : composition du foyer avec pour chacun les nom, prénom, âge, profession, lieu de naissance (pas systématique), position dans le ménage (chef, épouse, enfants...).

Registre d'inhumation

Ces documents enregistrent tous les décès jour après jour de 1855 à 1948. Y sont indiqués le nom et les prénoms, l'âge, l'adresse, l'église où a eu lieu la cérémonie religieuse, le cimetière, l'heure de l'inhumation ainsi que l'emplacement et le type de concession. La cause de la mort est parfois indiquée.

Registre paroissial

Document qui répertorie de manière chronologique les baptêmes, les mariages et les sépultures d'une paroisse. Des répertoires existent pour pouvoir retrouver plus facilement les actes. Les registres paroissiaux sont remplacés en tant que document d'Etat par les registres d'état civil à partir de septembre 1792. Après cette date, on parle de registres de catholicité, conservés au diocèse. Le plus vieux registre paroissial conservé aux Archives municipales de Saint-Etienne est celui de Saint-Victor-sur-Loire et date de 1585.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact