Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Monuments commémoratifs > Monument aux morts Le Mur du lycée Claude Fauriel

Histoire(s) stéphanoise(s)

Monument aux morts Le Mur du lycée Claude Fauriel

Monument dit "Le Mur" (1991).

Emplacement 

Adossé sur la façade du lycée Claude Fauriel, angle du cours Hippolyte Sauzéa et de l'avenue de la Libération.

A consulter aux Archives municipales 

Ouvrages :

BECKER (Annette), Les monuments aux morts, Mémoire de la Grande Guerre, Paris, 1988, 158 p. (6 C 200 954).

BOUILLON (Jacques), PETZOLD (Michel), Mémoire figée, Mémoire vivante, les monuments aux morts, Charenton-le-Pont, 1999, 160 p. (6 C 200 1298).

GARDES (Gilbert), Le monument public français, l'exemple de Lyon, Paris, 1986, 7 volumes (6 C 100 1112-1118).

GOYET (Françoise), MALOT (Philippe), Coeurs de pierre, Saint-Étienne, 1995, 93 p. (6 C 200 669).

LUIRARD (Monique), La France et ses morts, les monuments commémoratifs dans la Loire, Saint-Étienne, 1977, 165 p. (6 C 101 184).

Documents d'archives :

7 C 11 37 La Tribune républicaine (1er juillet 1922-31 décembre 1922).

DP 87 Dossier de presse.

Photographies :

2 Fi ICONO 4230 "Le Mur", monument aux morts du lycée Fauriel (1916).

2 Fi ICONO 2217 Monument dit "Le Mur" (1991).


 

Aucun commentaire

Repères chronologiques 

19 novembre 1922 : Le monument est érigé et inauguré.

1992 : Restauration du monument.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact