Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Monuments commémoratifs > Monument aux morts du 102e Régiment d'Infanterie Territoriale (R.I.T.)

Histoire(s) stéphanoise(s)

Monument aux morts du 102e Régiment d'Infanterie Territoriale (R.I.T.)

 Monument aux morts du 102e Régiment d'Infanterie Territoriale (1991).

Emplacement 

Place Louis Comte, angle du cours Victor-Hugo et du square Jovin-Bouchard.

Notice historique 

Ce monument commémore les victimes du 102e Régiment d'Infanterie Territoriale de la Première Guerre mondiale.

La demande de monument émane du groupe amical des Anciens combattants du 102e R.I.T.

L'emplacement retenu se situe dans le square situé à l'ouest du monument des Combattants de 1870-1871.

Le 22 octobre 1938, M. Paccard, président du comité, explique dans une lettre que son "but est d'ériger un monument simple, mais digne de nos morts, et susceptible d'embellir une des places publiques de Saint-Étienne".

A consulter aux Archives municipales 

Ouvrages :

BOUILLON (Jacques), PETZOLD (Michel), Mémoire figée, Mémoire vivante, les monuments aux morts, Charenton-le-Pont, 1999, 160 p. (6 C 200 1298).

GARDES (Gilbert), Le monument public français, l'exemple de Lyon, Paris, 1986, 7 volumes (6 C 100 1112-1118).

LUIRARD (Monique), La France et ses morts, les monuments commémoratifs dans la Loire, Saint-Étienne, 1977, 165 p. (6 C 101 184).

Documents d'archives :

12 M 6 Erection d'un monument aux morts du 102e R.I.T. à l'angle du cours Victor-Hugo et du square Jovin-Bouchard : dossier du conseil des adjoints, plan, 1932.

Photographie :

2 Fi ICONO 2157 Monument aux morts du 102e Régiment d'Infanterie Territoriale (1991).

 

 

 
 

 

Aucun commentaire


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact