Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Espaces verts > Jardin de la place Raspail

Histoire(s) stéphanoise(s)

Jardin de la place Raspail

Jardin de la Place Raspail

Emplacement 

Quartier Beaubrun

Notice historique 

Le jardin Raspail est le premier jardin d'enfants stéphanois. Il s'inspire des études de l'Allemand Fröbel sur l'importance du sport et des activités physiques pour leur développement.

Dès le début du XXème siècle, des jardins d'enfants fleurissent dans les grandes villes françaises.

Saint-Etienne, parmi les premières, s'inquiète de l'éducation des enfants des ouvriers.

De plus, elle fait appel aux chômeurs stéphanois pour l'aménager.

Ce jardin est composé d'un bassin central pour les courses de bateaux, de nombreuses plantations et des parterres variés dans un esprit de roseraie moderne.

Un abri couvert et une véranda sont arrangés pour le jeu des tout petits.

Des jeux et une salle de lecture pour les enfants de 5 à 10 ans sont installés.

Avec sa nouvelle approche de la petite enfance, le jardin de Raspail a joué un rôle social important au sein du quartier de Tardy.

A consulter aux archives 

Ouvrages :

BENOIT (Lucien) Saint-Etienne, notre ville, Paris, 1982, 251 p. (6 C 200 327).

MENARD (François), Saint-Etienne pas à pas, son histoire à travers ses rues, ses places, ses monuments, ses hommes célèbres, Le Coteau, 1987, 271 p. (6 C 200 451).

RAPPORT COGNET, Les jardins publics, Saint-Etienne, 1955, 46 p. (6 C 200 207).

RAPPORT GUELPA, Les jardins stéphanois, Saint-Etienne, 1982, 42 p. (6 C 200 207).

VILLE DE SAINT-ETIENNE, Saint-Etienne et ses espaces verts, Saint-Etienne, 1982, 38 p. (6 C 400 903).

Documents d'archives :

DP 32 Dossier de presse.

1 O 298 Voirie Urbaine, place et promenades : établissement d'un jardin d'enfants place Raspail (1936-1938).

1 O 592 Projet de suppression du jardin public de Raspail : dossier d'enquête, déclaration sur le projet, pétition, procès verbal ; construction d'une résidence pour personnes âgées (1968, 18 mai).

3651 W 5 Travaux de voirie et construction de parking (1967).

Photographies :

2 Fi ICONO 27 Jardin pour enfants (s.d.).

2 FI ICONO 1771, 1775 Vue aérienne (1987).

2 Fi ICONO 4125 Jardin pour enfants place Raspail (1902).

5 Fi 9688-9689 Place Raspail à Tardy (1961).

6062 W 2 ICONO 219-225 Place Raspail (1985).

6062 W 4 ICONO 170, 177-179 Place Raspail : diapositives (s.d.).

6628 W 11 ICONO 78 Place Raspail : négatifs (1992).

1 O 145 ICONO 2 Square place Raspail (1968, 9 avril).

Plan :

1 O 298 Plan d'ensemble de la place Raspail (1936-1937).

(Guide des sources en cours de réalisation).

 

Aucun commentaire

Repères chronologiques 

1885 : la municipalité stéphanoise vote la création de la place Raspail.

30 janvier 1936 : la Ville approuve l’aménagement d’un jardin public d’enfants.

22 janvier 1937 : la Ville décore le préau du jardin pour une dépense de 5 900 francs.

1967 : projet de suppression du jardin de Raspail au profit de la construction d'une résidence pour personnes âgées.

Mai 1967: le jardin Raspail fait finalement l’objet de travaux de voirie.

 


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact