Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Edifices cultuels > Chapelle des Capucins

Histoire(s) stéphanoise(s)

Chapelle des Capucins

Chapelle des Capucins, s.d (3 M 21 ICONO 3).

Emplacement 

Colline Sainte-Barbe.

A consulter aux Archives municipales 

Ouvrages :

GARDES (Gilbert), Grande Encyclopédie du Forez et des communes de la Loire, La ville de Saint-Etienne, Le Coteau, 1984, 496 p. (6 C 200 377)

Documents d'archives:

Pièces écrites

3 M 16 Edifices du culte. Eglise Sainte-Barbe (Soleil). Chapelle des Capucins, 1844-1958.

3 M 21 Edifices du culte. Croix de Mission. Chapelles, 1800-1908, 1962-1967.

1 S 127 Article de presse de Serge Granjon et Marianne Durand : " De Sainte-Barbe aux Capucins : d'une chapelle à l'autre. ", 1994

Photographies

3 M 16 ICONO 1 Colline Sainte-Barbe. Réfection de la grande croix de la chapelle des Capucins, mars 1974.

3 M 21 ICONO 2 Chapelle des Capucins, s.d.


 

Aucun commentaire

Repères chronologiques 

1587 : Pierre Harenc de la Condamine est nommé curé de Saint-Etienne. C'est pendant qu'il administre cette paroisse qu'est édifiée la chapelle Sainte-Barbe (avril de la même année). La colline s'appelle "Mont d'Or" avant la construction.
Avant la Révolution : la chapelle prend le nom de "Notre-Dame de Bon Secours".

1793 : un coup de canon tiré depuis la place Royale (actuelle place du peuple) par les Lyonnais fait une trouée considérable dans la muraille.

1843 : renonçant à l'espoir de rendre au culte l'édifice sacré, l'abbé Froget prend l'initiative de faire ériger une statue de la Madone. Un projet est alors proposé au pape Grégoire XVI qui agrée le principe d'une fondation nouvelle.

1847 : pose de la première pierre.

1852 : le cardinal de Bonald consacre, sous le vocable de " Notre-Dame de Bon Secours ", la chapelle gothique qui vient d'être terminée.

1859 : M. Gérard, architecte de la ville de Saint-Etienne, procède à la démolition de la chapelle.

 


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact