Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Cinémas > Ciné-Soleil

Histoire(s) stéphanoise(s)

Ciné-Soleil

Informations pratiques 

  • Date de création : septembre 1919.
  • Date de fermeture : 27 juin 1982.
  • Localisation : 9 rue Beaunier, dans un quartier très populaire, composé en majorité de mineurs et d'immigrés.
  • Direction : privée.
  • Noms successifs : Ciné-Soleil (1919-1940), Ciné-Lune (1940-1952), Ciné-Soleil (1952-1982).

Activités 

Fréquence des séances :

  • En fin de semaine, matinée et soirée les samedis et dimanches.

Prix des places :

  • 1920 - 80 centimes et 1 franc.

Salle :

  • 1919 - 600 places assises (parterre et balcon).
  • 1952 - 350 places (suppression du balcon).

Type de cinéma (films, clientèle...) :

  • 1919 - 1930 (années) - Cinéma très populaire projetant des films muets accompagnés par une partition musicale jouée par un orchestre à chaque séance. La programmation privilégie les films d'aventures et les comédies.
  • 1930 à 1960 - La comédie et le drame composent l'essentiel de la programmation (classiques français, américains et des séries B). Il s'agit de films présentés en deuxième ou troisième version.
  • 1960 (années) - Avec l'arrivée des écrans larges (Cinémascope) et des superproductions, on assiste à un retour des films d'aventures, comme dans les autres salles stéphanoises.
  • 1970 - Exploitation des films venus du Maghreb (en VO).

1 commentaire

  • babache 42, 9 octobre 2017 à 18h55Répondre
    que de beau souvenir dans cette salle avec ses films de corsaire nostalgie quand tu nous tien

Repères chronologiques 

1919 - Création par Pierre Chorel (né le 17 mars 1874 à Saint-Etienne), propriétaire d'un atelier de peinture sur lettres et de décors de théâtre, d'une salle de 600 places, issue d'un ancien dortoir de prisonniers allemands de la Guerre de 1914-1918 employés dans les mines. On apprendra plus tard qu'il disposait d'un capital de 500 000 francs.

1920 (1er janvier) - 23 150 tickets ont été vendus

1940 (12 décembre) - Changement de nom pour le Ciné-Soleil qui devient le Ciné-Lune.

1942 - Jean (né le 9 juin 1919) succède à son père Pierre Chorel.

1952 - Jean Chorel redonne à la salle son nom originel : Ciné-Soleil. Transformation avec la suppression du balcon.

1982 (juillet) - Fermeture de la salle (baisse de la fréquentation).


 


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact