Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > Tranches d'histoire > Cinémas > Athénée (L')

Histoire(s) stéphanoise(s)

Athénée (L')

Informations pratiques

  • Date de création : janvier 1914.
  • Date de fermeture : septembre 1953.
  • Localisation : 12 cours Saint-Paul, actuel cours Buisson derrière le Palais de Justice, à la limite du centre-ville et du quartier le plus ancien et le plus populaire de Saint-Etienne.
  • Direction : privée.
  • Noms successifs : Le Nouveau Cinéma (1914-1915), L'Athénée-Cinéma (1918-1948), Le Colisée (1948-1953).

Activités

Fréquence des séances :

  • Les lundi et mardi, soirée offerte aux dames, matinée les dimanches et jours de fête.

Prix des places :

  • 0,30 francs et 0,60 francs en 1915 (tarifs bon marché pour ce cinéma de quartier).

Salle :

  • 1930 - 350 places (chiffres donnés par l'annuaire professionnel du cinéma). La salle possède un promenoir et la présence de ces places debout favorise bousculades et bagarres. Le chauffage est assuré par un poêle à bois et l'on ne projette que des films en 16mm flam (films dangereux car la pellicule est inflammable).
  • 1942 - 685 places (500 au parterre, 185 en galerie).
  • 1948 - 450 places (suppression du balcon).

Type de cinéma (films, clientèle...) :

A l'origine, ce cinéma très populaire programme des films de catégorie B, et probablement des films en langue arabe dans ses dernières années d'existence.

Aucun commentaire

Repères chronologiques 

1914 (janvier) : Ouverture cours Buisson, sous le titre provisoire de Nouveau Cinéma, de ce qui deviendra le cinéma le plus prolétaire de Saint-Etienne, l'Athénée.

1914 (août) : Fermeture du cinéma en raison de la déclaration de guerre.

1918 : Nouvelle direction pour un établissement transformé en "une coquette salle d'été", et baptisée Athénée-Cinéma.

1918 (18 mai) : Ouverture de cette nouvelle salle.

1942 (avril - mai) : Visite de la Commission communale de sécurité qui déclare la salle "particulièrement dangereuse" (tout est en bois : galeries, escaliers, écran fixé au dessus d'une estrade en bois, le chauffage s'effectue par un poêle et la cabine de projection se trouve "à l'intérieur de la salle") et ordonne qu'elle soit mise aux normes immédiatement.

1946 (juin) : Augmentation conséquente du capital de la société (SARL) qui passe de 50 000 francs à 1 200 000 francs.

1947 (15 décembre) : Fermeture de l'Athénée ordonnée par la Commission qui déplore l'absence de travaux, à l'exception de l'installation d'une nouvelle cabine de projection réglementaire en 1946.

1948 (14 juin) : Antoine Gras devient propriétaire, il entreprend des travaux de transformation et de rénovation dans cette salle qui change de nom (Le Colisée) ... mais aussi d'époque avec la suppression des galeries "d'ou les enfants du Paradis" balançaient souliers, litres vides et noyaux de fruits sur les pauvres spectateurs du parterre (La Dépêche - La Liberté, 7 octobre 1948).

1948 (9 octobre) : Réouverture du cinéma Le Colisée, à l'affiche le film "Hôtel du Nord" réalisé dix ans plus tôt (1938) par Marcel Carné avec une pléïade d'acteurs prestigieux : Arletty, Louis Jouvet, Bernard Blier, François Périer...

1953 (août) : Travaux nécessaires pour projeter des films en 35 mm.

1953 (septembre) : Fermeture définitive de la salle pour une raison inconnue avec un programme de plusieurs films égyptiens.


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact