Accueil > Histoire(s) stéphanoise(s) > La saga Casino : le blog >

Histoire(s) stéphanoise(s)

Affichage détaillé (La saga Casino : le blog)


Casino investit dans L'Épargne

Une devanture de succursale à Aire-sur-Adour dans les Landes avant sa rénovation en 1965 (102 S 2852).
Tout comme Casino, L'Épargne est une société d'alimentation à succursales. À partir des années 1920, des liens étroits se développent entre les deux sociétés ; cette collaboration va continuer à se renforcer au fil des années ... Cela explique la présence des documents d'archives de l'Epargne dans le fonds Casino.

La société L’Épargne est fondée à Toulouse, en 1898. C’est au même moment que Geoffroy Guichard crée de son côté la Société des Magasins du Casino à Saint-Étienne. Les similitudes entre les deux entreprises ne s’arrêtent pas là. En effet, elles interviennent toutes les deux dans le même secteur d’activité : la vente de denrées alimentaires, d’articles de mercerie, de bonneterie et de ménage notamment. L’une comme l’autre mettent ces produits à la disposition de leurs clients dans de petites épiceries qui ont le statut de succursales ou de concessions. Alors que Casino implante ses magasins dans les villes et villages du quart sud-est de la France, L’Épargne étend quant à elle son influence dans la région toulousaine. Par ailleurs, des relations commerciales lient les deux entreprises : en effet, grâce à son usine implantée à Marseille, Casino approvisionne L’Épargne en huiles et en savons dès 1922.

Ce n'est que le début de la collaboration qui unit les deux sociétés. Leurs relations deviennent plus étroites à partir de 1924, au moment où L'Épargne connaît des difficultés. L'un de ses fondateurs, Eugène Sénac, fait alors appel à la Société des magasins du Casino pour essayer de redresser la situation. Une réponse favorable est donnée à cette demande. Ainsi, Geoffroy Guichard apporte un important soutien financier à L'Épargne. Son fils, Jean, est nommé directeur commercial de la société avant d'en devenir le directeur général. Il met en pratique les méthodes commerciales appliquées au sein du Casino et parvient ainsi à donner une nouvelle impulsion à la société toulousaine.

En 1970, L'Épargne devient une filiale de Casino. Elle connaît alors une importante restructuration au niveau administratif et commercial : réorganisation de la gestion des achats et du personnel, possibilité d'utiliser l’enseigne « Casino » pour les magasins déjà créés ou à créer, ...

À partir de la fin des années 1980, les deux sociétés ne font plus qu’une : un contrat de fusion est signé en septembre 1988 ; L’Épargne est ainsi absorbée par Casino.

Parmi les archives de la société L’Épargne, on retrouve les mêmes types de dossiers qu'au Casino : dossiers d'assemblées générales et de conseils d'administration de 1898 aux années 1980, des circulaires aux gérants et au service inspection des années 1950 aux années 1970...

 

Façade de la même succursale en 1966 après rénovation (102 S 2852).Premier supermarché ouvert à Toulouse-Empalot en 1961 (102 S 2756).Premier hypermarché Géant-Epargne ouvert à Toulouse-Mirail en 1970 (102 S 2766). On peut noter la place importante laissée à l'automobile!Un exemplaire de circulaires aux gérants pour les 70 ans de l'entreprise (102 S 2855). On y voit le siège social et l'entrepôt en 1898.
La saga Casino

Animé par les archives municipales, le musée d'art et d'industrie, la cinémathèque et le conseil scientifique, ce blog vous propose de découvrir le projet Casino à travers le patrimoine historique du groupe et de suivre les avancées des travaux autour de ce fonds exceptionnel.

En savoir plus…

Billet publié le 28/11/2017

Aucun commentaire


Espace personnel

© Archives municipales de la ville de Saint-Étienne
Plan du site - Contact - Accessibilité - Crédits

Saint-Etienne ville UNESCO de design Contact